Le Lab

Les vidéos « homemade », une vraie bonne idée ?

Catégorie :

 

Chargé(e)s de communication, vous a-t-on déjà demandé de faire des vidéos vous-même pour votre entreprise? Quelle idée incongrue ! Vous n’êtes a priori pas vidéaste alors devez-vous vous lancer dans cette aventure, au risque de perdre votre temps et d’avoir un rendu qui pourrait vous décevoir ?

Les vidéos « homemade » n’ont pas une image trés « quali ». En revanche elles sont trés populaires ! Vos collaborateurs en sont très friands… Alors comment savoir si ce format de vidéo est bien adapté à votre projet ?

 

A quels projets les vidéos « homemade » sont-elles adaptées ?

Nous vous conseillons de filmer vous-même dans le cadre de la réalisation des situations comme:

  • des mini-interviews qui porteraient sur un projet en cours. En quelques mots, vos collaborateurs décrivent ce qu’ils font, où ils en sont, ils peuvent faire le point sur ce qu’il reste à faire.

Les petits évènements internes comme les pots de départ, un match organisé par l’équipe de foot de votre entreprise, la visite d’une exposition. Cela permet de partager quelques images de ces moments conviviaux sans l’intervention d’un tiers.

L’arrivée de nouveaux collaborateurs peut également être un prétexte à la réalisation de vidéos « homemade ». Vous pouvez filmer en demandant aux nouveaux arrivants de se présenter. C’est un moyen de les faire connaître et de mieux les intégrer à l’entreprise.

Les vidéos à réaliser soi-même peuvent également être un bon sujet de team-building. Elles permettent la créativité et la cohésion de groupe.

Si vous êtes une entreprise multi-sites et/ou internationale, il peut être intéressant de demander aux collaborateurs de se filmer sur leur site de rattachement. Ainsi, pour une vidéo des vœux de fin d’année par exemple, chaque entité pourra être représentée sans que vous ayez besoin de dépêcher une équipe de tournage aux quatre coins du monde.

Enfin, les mieux placés pour parler d’un métier sont les collaborateurs eux-mêmes. Qu’ils se filment à différents moments de la journée, sur leur lieu de travail, qu’ils montrent les coulisses d’une journée type permettra de faire connaitre leur métier.

 

Quand-est-ce que ce format n’est pas adapté ?

Nous pourrions citer davantage d’exemples où la vidéo « homemade » peut s’appliquer. En revanche, nous savons exactement quand ce format est à proscrire :

  • Pour un projet ambitieux et stratégique : privilégier l’accompagnement par un professionnel ou une agence
  • Quand l’univers du lieu de tournage est bruyant et sombre. Les smartphones ne permettent pas (encore) de filmer qualitativement dans ces conditions.
  • Si les personnes à filmer sont essentiellement en mouvement. La stabilisation, la gestion du mouvement et de la mise au point doivent dans ce cas être faites par un professionnel.
  • Enfin, éviter les vidéos « homemade » quand il y a beaucoup d’interviews à réaliser.L’enjeu devient trop important et une erreur peut vite arriver !

 

Vous voulez filmer avec vos smartphones mais vous souhaitez l’intervention d’un professionnel pour garantir le résultat ? Celui-ci peut intervenir à différents niveaux :

  • La conception du projet
  • Le conseil et le suivi dans le filmage
  • Le montage et la postproduction

Nous avons réalisé un livre blanc pour répondre à vos autres interrogations concernant les vidéos à faire soi-même en entreprise. Téléchargez-le dès maintenant !